crédits
Site du Bas-Rhin facebook
numéro vert
  • Bonjour, J'ai eu un rapportPublié le : 16-04-2014

Question :Bonjour, J'ai eu un rapport avec un pompier professionnel d'abord protégé. Pas super avec la capote, alors on s'est laissé tenter et on l'a fait sans. Je n'étais pas très rassurée sachant que je le connaissais depuis une semaine, mais il m'a certifié qu'en tant que pompier pro (il l'était depuis 2semaines) il a du faire des prises de sang pour voir s'ils ont le SIDA, consomment de la drogue ou autre. Hors, ils n'ont jamais eu de résultats "papiers". Depuis je ne suis plus avec cette personne. Le rapport date de début janvier (vers le 10), j'ai fais une prise de sang le 22 mars qui stipule que je n'ai ni MST ni VIH. J'étais rassurée mais je m'inquiète à nouveau vis à vis de ces risques pris et de toutes les histoires lues dans les journaux de transmission du VIH. J'aimerais savoir s'il est possible de faire une prise de sang au bout d'1 mois de ne rien avoir, de la refaire au bout de 3 mois et de subitement apprendre qu'on a le SIDA? Ou cela reste-t-il très rare? De plus, pouvez-vous peut-être m'indiquer si un pompier ayant le SIDA ne peut effectivement pas exercer? J'aimerais refaire cette prise de sang pour être sûre mais je dois encore attendre 3 semaines, 3 semaines qui me paraissent interminables. J'ai actuellement un nouveau copain, il a vu mes tests négatifs mais il n'est pas au courant de la situation. Nous le faisons protégé, il a fait ces tests mais j'aimerais attendre ces 3 mois pour être sÛre à 300% et le cas échéant savoir de qui viendrait cette maladie. Ou être rassurée par votre réponse que j'attends vivement.

Réponse :Bonjour, Dans ta question, tu reviens sur le rapport à risques que tu as eu et tu exprimes ton inquiétude d’avoir été contaminée par le Virus de l’Immunodéficience Humaine (VIH) et le SIDA malgré l’analyse de sang que tu as effectuée. Quand quelqu’un a pris un risque, cela peut mettre jusqu’à 6 semaines pour que la contamination soit détectable dans le sang (en France, les tests de dépistage du VIH réalisés à partir d’une prise de sang, sont totalement fiables au bout de 6 semaines). Une personne contaminée qui ferait le test trop tôt risquerait d’avoir un résultat négatif (qui signifie qu’on n’a pas retrouvé la présence du VIH) tout en étant porteuse du virus. Dans ce cas elle ne pourrait pas être soignée et risquerait de contaminer d’autres personnes sans le savoir. Chez une personne contaminée, le test peut effectivement être positif (ce qui veut dire qu’on a retrouvé la présence du VIH) avant 6 semaines. Ce n’est pas toujours le cas. Quand le test est négatif, ce résultat n’est sûr que s’il n’y a pas eu de risque dans les 6 dernières semaines. Selon ces données validées scientifiquement, les résultats de la prise de sang que tu as effectuée le 22 mars (plus de deux mois après ton rapport à risque) sont exactes. Néanmoins, si comme tu l’exprimes, tu restes inquiète, c’est peut-être que tu as besoin de parler de cette prise de risques que tu es eue. Pour te soulager de cette inquiétude, tu pourrais t’adresser à des spécialistes de ce type de questions en appelant Sida Info Service au 0 800 747 800. Tu pourras peut-être y faire le point sur tes pratiques sexuelles et tes prises de risques à ce niveau. Tu peux aussi te rendre sur leur site : www.sida-info-service.org. A priori, selon les informations que nous avons trouvées, le test de dépistage du VIH/Sida n’est pas obligatoire pour devenir pompier mais cela se fait soit sur demande volontaire, soit en cas d’exposition ou de poste à risques d’exposition et donc de risques de contamination. Mais cette question nécessite l'avis d'un spécialiste de ces questions et pour cela, tu peux également t'adresser à Sida Info Service qui sauront te répondre plus précisément. N'hésite pas à nous poser d'autres questions. Bon courage et à bientôt!