crédits
Site du Bas-Rhin facebook
numéro vert
  • Bonsoir , J'ai une amie du Publié le : 10-09-2013

Question :Bonsoir , J'ai une amie du même age que moi , qui aime un garçon, mais les sentiments ne sont pas partager. Elle est déjà "sortit" avec lui, mais cela n'as pas durer. Cette amie en souffre et tout les jours en cours , elle prenait son compas et se mutiler. Sa Meilleure amie et moi avons toujours essayer de la résonner mais sans résultats.Un jour , alors que nous mangions à la cantine , elle ne manger pas et avait la tête baisser. Je me suis approcher discrètement et j'ai vu qu'elle se couper doucement au niveau du poignet avec un couteau. Je lui ai hurler dessus et je lui ai fait la morale car je tient vraiment à elle.Maintenant que j'ai déménager j'ai peur que elle recommence , car j'était quasiment la seule à lui demander d'arrêtter ... Que faire pour la convaincre d'arreter ?? Je n'ai pas envie qu'elle continue..

Réponse :Bonjour, Tu évoques une situation où une de tes amies se coupe (avec un couteau, un compas...). Ton amie semble traverser une période bien difficile où le seul moyen qu'elle a trouvé pour gérer ce qu'elle ressent est de se blesser. Evidemment cela te perturbe et t'inquiète, d'autant que tu dis avoir déménagé et que tu redoutes qu'elle continue. Lui as-tu déjà demandé ce qui se passait pour elle, pour se couper ? Tu interroges pass-age.fr car tu cherches le moyen de la convaincre d'arrêter. Il semble que tu lui aies déjà demandé à plusieurs reprises et que cela n'a pas eu d'effet sur son comportement. Sans doute que pour elle, arrêter de se couper passe d'abord par exprimer ses difficultés et se faire aider par une personne dont c'est le métier. Ton amie a de la chance d'avoir autour d'elle une personne qui tient à elle. N'hésite pas, à continuer à prendre de ses nouvelles, par téléphone, mail... afin de la soutenir dans ce qu'elle traverse. Mais il paraît nécessaire que tu lui proposes de s'orienter vers l'infirmière scolaire (par exemple) ou un psychologue en ville. As-tu déjà pensé à en parler à un adulte de ton entourage ? Si ton amie pratique ces coupures régulièrement et que son état général te semble inquiétant (tristesse, renfermement sur elle-même...) il serait nécessaire d'alerter un adulte. En attendant, tu peux proposer à ton amie de téléphoner à pass'âge de façon anonyme et gratuite (d'un fixe), afin, que l'équipe d'écoutants fasse un point sur sa situation et lui propose des relais possibles. Qu'en penses-tu ?